Panier

Animation financière

L’organisation financière de l’Église protestante unie de France repose sur les deux principes inséparables de la responsabilité des paroisses ou Églises locales et de leur solidarité régionale et nationale.

 

Responsabilité-solidarité : deux mots pour qualifier les principes de base de l’organisation financière de l’Église.

Responsabilité juridique, car la loi de 1905 a créé le statut des associations cultuelles et leur a donné la personnalité juridique et la responsabilité de leur gestion.

Solidarité car chaque paroissien participe à la vie financière et matérielle de l’Église selon ses moyens et est solidaire de son frère et il en est de même entre les paroisses ou Églises locales et entre les régions. Responsabilité partagée car de par ses statuts, chaque association cultuelle locale adhère à l’Union nationale des associations cultuelles et s’engage à appliquer les décisions des synodes.

 

D’une façon concrète, cette solidarité se manifeste :

  • Entre les membres des assemblées locales qui décident de la part de leur revenu personnel qu’ils vont donner à l’Église.
  • Entre les Églises locales ou paroisses qui participent au budget régional selon leur capacité et le montant défi ni par le synode régional.
  • Entre les régions et les Inspections de l’Église protestante unie de France qui répartissent entre elles les charges communes.

 

Le dessin ci-contre montre que toute cette organisation repose sur les engagements pris par chaque niveau de la vie de l’Église:

  • Par l’Église locale envers la région lors du vote du budget régional et du tableau des contributions,
  • Par la Région envers l’union nationale lors du vote du budget national.