Panier

Des prières pour chaque jour

Seigneur Dieu, à travers l’histoire

Tu as appelé des hommes et des femmes à ton service.
Par ton Esprit, tu leur as accordé les dons nécessaires.
A l’écoute de ta Parole qu’ils nous ont transmise,
Nous y reconnaissons ton amour.
Que ton esprit nous guide sur ce chemin de vie, 
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Amen

Liturgie luthérienne

 

 

 Seigneur, fais de moi 
un semeur de sourires.

Qu’ils soient rieurs et jamais ironiques,
Radieux et jamais dédaigneux,
Accueillants et jamais fermés.

Donne à mon sourire 
le miracle d’apporter
Un peu de force aux affaiblis
Un peu de confiance aux désespérés,
Un peu de bonheur aux isolés. 

Enrichis-moi de la joie 
de faire naître des sourires.
Seigneur, je te prie, 
habite mon visage et mon cœur.

Seigneur, tu es ma solidité et ma force.

Sur toi, je peux m’appuyer quand je suis faible
Ou que je ne vois pas clair.
Tu ne changes pas,
Même si, moi, je suis ballotée
Par les flux et reflux de la vie.

 En toi, je demeure dans la confiance.
Je ne perds pas pied dans l’instant présent.
Je garde l’espérance dans l’avenir,
Dans l’inconnu et dans l’inattendu.
Je t’aime mon Dieu, mon roc, ma forteresse !

Alberte Delisle

Seigneur, continue à me donner

Pour que je puisse partager
Continue à me pardonner,
Pour que je sache être indulgent.

Continue à m’interpeller,
Pour que je ne m’enferme pas en moi-même.
Continue à me demander,
Pour que je ne capitalise pas.

Continue à me bousculer,
Pour que je ne puisse pas m’installer.
Et prends patience avec ton serviteur,
Pour qu’il ne se lasse pas de te servir.

d’après Saint Grégoire de Nazianze

Il m’arrive souvent, Seigneur,

De penser que je suis trop occupé pour prier.
Mes journées sont tellement remplies.

Est-ce possible que le temps
Me manque pour penser à toi ?
Tu es toujours à mes côtés.
N’es-tu pas mon soutien, ma force, mon courage ? 

Je veux m’habituer
À te parler comme à un ami,
À te confier mes joies et mes peines. 

Voilà pourquoi, 
du fond de mon cœur,
Je veux te dire,
Seigneur, je t’aime.

Seigneur,
Tu n’es pas un Dieu mort,

Tu n’es pas un Dieu paralysé.
Tu es l’imprévisible,
Tu es le vivifiant.
Tu es l’Esprit qui souffle
Où l’on ne l’attend plus.
Tu es la flamme et souffle
Qui jamais ne s’arrêtent,
Et c’est pourquoi brille toujours,
Au cœur de ma difficulté de vivre,
La petite lumière obstinée de l’espérance.

Que tes bénédictions, Seigneur, 

Telles la rosée du matin,
Descendent sur nous !
Qu’elles nous rafraîchissent,
Qu’elles nous renouvellent,
Qu’elles fortifient notre foi,
Qu’elles fertilisent en nous ces graines
Que, jour après jour, tu sèmes au creux de nos vies.

Secoue nos indifférences,
Rends-nous curieux des choses du ciel,
Mets en nous  un grand désir de t’aimer,
De te rejoindre avec tous nos frères.

Merci pour tes projets de paix,
Merci parce que tu nous ouvres l’avenir,
Parce que tu nous donnes l’espérance.

Gérard Riess

Seigneur Jésus, donne-moi la force 

de prendre des risques,
Et surtout de prendre le risque de croire en toi
Quand le monde m’entraîne dans l’autre sens ;
De prendre le risque de répondre à l’agressivité 
par la douceur,
À l’égoïsme par la générosité.

Donne-moi d’entrer dans ta manière de voir.
Donne-moi de te ressembler le plus possible,
C’est ainsi que je pourrai être ton témoin
Et un rayon de ta lumière.

Pascale Schneikert

Comme l’enfant reçoit le pain

Comme l’oiseau reçoit l’espace avec le grain
Comme l’ami reçoit l’ami
Comme le nuit reçoit l’aurore et le soleil
Comme le sol reçoit la semence
Comme la sève monte aux branches et porte fruit
Donne-nous Seigneur
D’accueillir ta présence.

 

Seigneur Jésus-Christ, 
j’ai souvent été impatient.

Je voulais tout abandonner, je voulais céder à la souffrance.
Je voulais choisir le chemin le plus facile : le désespoir.
Toi, tu n’as jamais perdu patience.
Tu as supporté toute une vie et tu as souffert
Pour me sauver aussi. 

Je t’apporte ma peine : met en moi ta joie.
Je t’apporte ma solitude : mets en moi ta présence.
Je t’apporte mes conflits : mets en moi ta paix.
Je t’apporte mes échecs : fais germer en moi ton avenir.

Amen.

Sören Kierkegaard