Les femmes et les religions

Une émission RFI en podcast sur les "Femmes et religion : témoignages croisés de deux femmes engagées".
Véronique Margron, sœur dominicaine, théologienne, présidente de la Conférence des Religieux et Religieuses de France et Emmanuelle Seyboldt, pasteure et présidente de l’Église Protestante Unie de France, nous parlent de leurs engagements. © Montage RFI / AFP

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, nous recevons deux femmes engagées dans leurs églises respectives : Véronique Margron, sœur dominicaine, théologienne, présidente de la Conférence des Religieux et Religieuses de France, et Emmanuelle Seyboldt, pasteure et présidente de l’Église Protestante Unie de France. Elles nous parlent de leurs engagements et de leurs combats.

Contact

    Contact

      Le synode sur l’avenir de l’Église catholique accélère-t-il les réflexions sur la place des femmes dans l’institution ? Certains, dont le pape François lui-même, souhaitent davantage de femmes à des postes élevés de la hiérarchie et prônent l’accès des femmes au diaconat, d’autres veulent aller plus loin et donner accès aux femmes à la prêtrise.

      De son côté, l’Église protestante de France accueille des femmes pasteures depuis plus de 60 ans, des années de lutte ou de révolution qui remontent à plus d’un siècle.

       

      Invitées en studio :

      – Véronique Margron, sœur dominicaine, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France , auteure de plusieurs ouvrages dont « Un moment de vérité. Abus sexuels dans l’Église, une théologienne s’engage » (Éd. Albin Michel, 2019), co-auteure de « Se réformer ou mourir, Sept théologiennes prennent la parole » (2023, Éd. Salvator)

      – Emmanuelle Seyboldt, pasteure, présidente du Conseil national de l’Église Protestante Unie de France), co-auteure de « Des femmes et des dieux » (2021, Éd. Les Arènes).

       

      Contact