Panier

Les étudiants d’Al Mowafaqa

L'institut vit à 80% du soutien de ses partenaires et donateurs et a lancé un appel à l'EpudF pour soutenir la formation d'un ou deux étudiants en théologie pour la rentrée 2017/2018.

 L’Institut Al Mowafaqa est sur une « ligne de front », celle des chrétiens minoritaires vivant dans les pays africains à majorité musulmane.

L’Instut est en train de « recruter » leur troisième promotion d’étudiants en théologie (lire notre acutalité sur la 1er promotion diplômée), et outre les candidats résidents au Maroc, ils reçoivent plusieurs candidatures protestantes / évangéliques de pays de la sous-région – Tchad (un luthérien), Gambie, Nord Bénin (zone à 95% musulmane), Sénégal, etc. Certains de ces profils (notamment des chrétiens peuls) sont très intéressants, mais malheureusement les Eglises qui les recommandent n’ont pas les moyens de financer leur formation.

Dans les pays mentionnés (hormis le Bénin) il n’y a aucune faculté de théologie protestante / évangélique de niveau universitaire, et la formation pastorale est souvent sommaire. Les tendances fondamentalistes y sont dominantes et exacerbées encore par les conflits interreligieux locaux : ceux-ci engendrent méfiance, préjugés, peurs, violence, compétition religieuse, etc.

Une formation comme celle que dispense l’institut permet à ceux qui en bénéficient d’introduire à leur retour d’autres approches dans leur Eglise d’origine, et ces personnes deviennent à leur tour des têtes de réseaux en matière de formation. 

Investir dans la formation d’un de ces leaders, c’est influer sur la formation du peuple de l’Eglise, et indirectement, participer à des évolutions sociétales où les religions cessent d’être la cause des tensions et problèmes mais participent plutôt au progrès de la société et du vivre ensemble. Ce sont des enjeux vitaux. Ces régions d’où viennent ces étudiants qui nous sollicitent sont traversées par des extrémismes violents (dont les chrétiens sont souvent les victimes, mais parfois aussi – par leurs discours radicaux – des facteurs aggravants).

 

Si vous résidez en France, vous pouvez adresser votre don à l’association des Amis d’Al Mowafaqa (don déductible des impôts)

En précisant : « Bourses étudiants Afrique de l’Ouest ».

 

Un grand merci pour l’attention que vous porterez à cet appel.