Panier

Les éclaireurs de la diaconie

Le 25 février s’est tenue l’assemblée annuelle du collège des Communautés, Œuvres, et Mouvements de l’EPUdF.

A travers les multiples actions de solidarité menées par les Églises locales et les Entraides paroissiales, l’EPUdF est engagée pour témoigner de l’amour du Christ en paroles et en actes, promouvoir la justice, vivre la fraternité. Mais elle n’est pas seule pour assurer cette mission : elle a la chance de pouvoir s’appuyer sur un large réseau de partenaires, regroupés au sein du collège des Communautés, Œuvres, et Mouvements (COM) 

Ce collège regroupe 19 associations qui prolongent l’action de notre Église dans les domaines de la jeunesse, de l’éducation, du médico-social, de la formation, des Droits humains, de l’accueil des étrangers et des plus démunis. Une fois par an, ce collège se réunit pour partager nouvelles, préoccupations, bonnes pratiques. A l’ordre du jour de l’assemblée du 25 février (en visio-conférence) : l’impact de la pandémie et l’expression des convictions dans l’espace public.

Côté pandémie, l’impact est double : lassitude des personnes engagées, professionnelles ou bénévoles, réduction de l’activité, voire fermeture de structures. Mais aussi innovation, développement de nouveaux projets grâce au numérique, générosité des donateurs. Le tout dans un environnement social qui tend à privatiser le religieux et le spirituel. La laïcité est bien souvent synonyme de neutralité, alors qu’elle devrait être un cadre permettant l’expression d’opinions plurielles. Comment favoriser l’expression et le partage des convictions ? Plusieurs pratiques se vivent au sein des COM : bulletin hebdomadaire autour du sens des actions, réunion régulière sur les questions éthiques, espace de libre parole, offre d’un temps spirituel, accompagnement individuel.

Les COM sont en quelque sorte les « éclaireurs de la diaconie » de l’EPUdF et prolongent son témoignage évangélique. Ils incarnent la conviction que l’Église dépasse le cadre de l’institution ecclésiale. En retour, les COM portent dans notre Église l’écho de leurs engagements nationaux. C’est le sens de la présence de dix délégués du collège des COM au Synode national, qui ont été élus pour quatre ans.

Didier Crouzet, pasteur, secrétaire général de l’EPUdF