Panier

Le Festival Off à l’Espace Saint-Martial

Du 7 au 30 juillet 2016, l'Espace Saint-Martial accueille de nombreux spectacles à consommer sans modération.

Pendant le Festival Off d’Avignon, l’Espace Saint-Martial programme des spectacles exigeants aussi bien dans leur facture que dans leur manière d’interroger le monde. Mais qui dit exigeant ne veut pas dire inaccessible!

Cette année, l’Espace Saint-Martial accueille 14 productions nouvelles et 4 reprises. Parmi ces spectacles, vous pourrez découvrir:

 

« Le circuit ordinaire« , de Jean-Claude Carrière. Deux personnages, dont l’un est un « délateur professionnel » passionné. Chez lui, la délation est bien davantage qu’un travail, c’est une raison de vivre.

« Les poings qui volent« , d’Israël Horovitz. Ike Mellis, ancien boxeur devenu entraîneur dans une salle du bronx, reçoit un soir la visite d’un jeune métis qui prétend vouloir s’entraîner là. Un prétexte pour un jeune homme qui souhaite découvrir qui était son père.

« Arrêter de fumer tue« , de Thomas Bidegain. Comment devenir un gros non-fumeur? Les cigarettes sont-elles des armes de destruction massive? A quoi occuper les 7 ans d’espérance de vie que je gagne? Serais-je jamais un non-fumeur heureux? Et puis quoi encore? Autant de questions que l’auteur pose avec un humour particulièrement efficace.

« Kholhaas« , de Heinrich von Kleist, adaptation de Marco Baliani. Il y a bien des années, en terre d’Allemagne, vivait un marchand de chevaux, un homme qui s’appelait Michel Kholhaas. Il était fils d’un maître d’école. Ce fut un des hommes les plus intègres. Mais son amour de la justice fit de lui un brigand et un meurtrier.

« La jeune fille et la mort« , d’Ariel Dorfman. Une jeune femme victime d’une atroce dictature en Amérique du Sud se retrouve, ou du moins en a-t-elle la conviction, en face de son bourreau. Fera-t-elle confiance au nouveau gouvernement pour obtenir justice ou décidera-t-elle de faire justice elle-même? Une pièce bouleversante sur le thème de la justice et du pardon.

« Le monte-plat« , d’Harold Pinter. Deux tueurs à gage attendent des ordres, mais les seuls ordres qui arrivent sont ceux d’un restaurant. Les deux tueurs obéissent puisque les ordres viennent d’en haut! Une critique féroce du pouvoir hiérarchique et pyramidal.

« Zorba le grec« , de Nikos Kazantzaki. Un jeune écrivain rencontre Zorba, un globe-trotteur exubérant qui insiste pour lui servir de guide. Tout semble séparer ces deux hommes. Ils deviennent cependant amis et s’associent pour exploiter une mine. Cette exploitation tourne au désastre, mais le jeune écrivain a rencontré un homme qui lui a appris à vivre pleinement.

« Angélique et l’oiseau« , de Pat O’Bine. Spectacle destiné au jeune public. Le décor, vidéo, se dessine sous nos yeux, s’anime, génère tout un paysage dans lequel Angélique pourra évoluer. Elle danse et l’oiseau, d’un coup de pinceau numérique, entraîne Angélique au bord de la mer puis au sommet des montagnes et enfin en plein ciel! Une très belle évocation poétique.

« Mozart et Salieri » est un spectacle musical , nouvelle adpatation de la pièce d’Alexandre Pouchkine.

Au niveau des reprises, vous retrouverez avec plaisir « La ferme des animaux« , de George Orwell, « Oscar et la dame en rose » d’Eric-Emmanuel Schmitt et « Ma vie avec Jean-Sébastien Bach« .

Pour plus de renseignements sur les spectacles, les horaires et les tarifs: www.saint-martial.org